Résumés des conférences

Accueil / Résumés des conférences

Lorsque disponibles, vous trouverez ici les résumés ou les objectifs des conférences. Une mise à jour régulière sera effectuée.

Conférence 1. L’humain avant tout

L’un des principaux déterminants de la qualité des soins réside dans l’implication et la coopération du patient, qui sont bénéfiques autant pour le soignant que pour le patient. Nous vous présentons dans cette conférence quelques outils supplémentaires visant à faciliter les conditions d’exécution des tâches de soins, autant au plan psychologique que physique. Il sera également question de stratégies à privilégier lors d’interventions auprès de clients plus difficiles.  

 

Conférence 2. Soigner sans nuire : des approvisionnements en faveur d’une santé globale!

Le matériel que vous utilisez et auquel vous exposez vos patients est-il sans conséquence pour leur santé? À l’ère du jetable, tous ces plastiques, bien qu’ils soient d’une grande utilité, contiennent-ils des substances préoccupantes?

Phtalates, Bisphénol, retardateurs de flammes, parabène… ces mots vous disent quelque chose? Présumés perturbateurs endocriniens et omniprésents dans notre quotidien, ces substances impactent la santé humaine et celle des générations futures.

Oui, mais où les retrouve-t-on et comment faire pour réduire l’exposition?
Existe-t-il des possibilités plus saines?
Comment s’y prendre pour les remplacer?

Un projet pilote (une première au Canada!), financé par le Fond de dommages environnementaux d’Environnement Canada, a été réalisé à l’unité de soins intermédiaire de néonatalité de l’Hôpital Pierre-Boucher.

Venez partager ces nouvelles connaissances et ensemble, passons à l’action!

 

Conférence 3. L’ABC de l’évaluation : sommes-nous clinicien?

Nous sommes la pierre angulaire de la prise en charge lors de l’ABC, mais en quoi consiste réellement cette responsabilité ? L’évaluation est un processus impliquant un jugement clinique de l’inhalothérapeute sur l’état de santé d’une personne symptomatique. Elle exige un recueil de données pertinentes permettant ainsi au clinicien d’effectuer l’analyse de la situation, d’établir ses priorités d’interventions, de communiquer efficacement les constats de son évaluation et ses recommandations cliniques puis d’assurer la surveillance. Sommes-nous prêts à relever ce défi ?

Objectifs : intervenir judicieusement, communiquer efficacement

 

Conférence 4. Nouvelles normes PRN

À la fin de ma conférence, l’assistance connaîtra toutes les nouvelles normes en matière de réanimation néonatale avancée. Les apprenants pourront se familiariser avec des procédures plus complexes et délicates qui doivent être effectuées en urgence chez un nouveau-né en détresse.
L’auditoire prendra aussi conscience de l’importance de la préparation adéquate de l’équipe multidisciplinaire, du matériel, d’une communication claire et respectueuse, d’établir les rôles et tâches de chacun et de constamment réévaluer la situation pour accroître les chances de réussite.
Par la suite, ceux qui le désirent seront en mesure de vérifier leur niveau de rétention des apprentissages en procédant à une réanimation néonatale complète de façon interactive au moyen d’une simulation de type histoire de cas avec choix de réponses.

  
Conférence 5. Les maladies mentales jouent-elles un rôle dans le pronostic des maladies respiratoires chroniques?

Cette conférence sensibilisera les professionnels sur l’importance de prendre en compte la santé mentale dans l’accompagnement des patients atteints de maladies respiratoires chroniques. La présentation s’intéressera (i) aux meilleures façons de mesurer la détresse psychologique chez les patients souffrant d’asthme et de MPOC, (ii) au risque accru d’un moins bon pronostic des maladies respiratoires chez les patients présentant des comorbidités psychiatriques, et (iii) aux meilleurs traitements pour réduire la souffrance psychologique de ces patients.

 

Conférence 6. Ventilation à la Gregory

La ventilation « à la Gregory » permet à M. Stéphane Delisle, expert en ventilation mécanique, d’élaborer sur des sujets demandés au hasard par l’assistance. Cette présentation unique permet de trouver des réponses à plusieurs questionnements sur la pratique actuelle de la ventilation mécanique selon les données probantes.

 

Conférences 7. Capnographie : pourquoi et comment utiliser l’ETCO

Cette conférence vise à démystifier le CO2 expiré en permettant aux participants d’utiliser cette technologie pour le diagnostic et le traitement de plusieurs conditions aiguës, pour dépasser le simple paradigme de la surveillance respiratoire lors des procédures.

 

Conférence 8. Les infections et la normothérapie en salle d’opération

 

Conférence 9. Atelier de spirométrie

Cet atelier est une mise à niveau et s’adresse aux inhalothérapeutes qui doivent, occasionnellement, effectuer une spirométrie sur les unités de soins ou à domicile. Il se déroulera en 3 temps : un retour sur les notions de base en spirométrie, l’exécution de la spirométrie et l’analyse de la spirométrie. 

2 objectifs principaux :

  • Effectuer une spirométrie selon les normes reconnues;
  • Évaluer la validité et la qualité des résultats.

À la fin de l’atelier, le participant sera en mesure d’exécuter une spirométrie avec confiance et transmettre au médecin des résultats représentant parfaitement l’état respiratoire et pulmonaire du patient.

 

Conférence 10. À chacun son masque!

Objectifs :

  • Sensibiliser les participants à l’importance d’optimiser l’ajustement des masques pour la clientèle sous ventilation non effractive;
  • Acquérir des connaissances et des astuces afin de trouver le masque adéquat pour chaque utilisateur;
  • Sensibiliser les participants à l’importance de favoriser le confort du client et optimiser le traitement par un meilleur contrôle des fuites.

La clé du succès d’une ventilation non effractive est de dénicher le meilleur masque. Malgré une multitude d’interfaces disponibles la problématique d’ajustement et d’attribution de la bonne interface demeure un défi quant au confort et à l’efficacité du traitement. Cette présentation permettra aux inhalothérapeutes de démystifier toutes les facettes de l’ajustement des masques, sans égard aux fabricants.  

 

Conférence 11. La ventilation en néonatologie

Objectifs :

  • Revoir la physiologie pulmonaire des nouveau-nés et des prématurés;
  • La ventilation non effractive, le CPAP et le BiPAP, paramètres et stratégies selon les pathologies;
  • la ventilation conventionnelle : paramètres et stratégies selon les pathologies;
  • la ventilation manuelle, en urgence ou pour stabilisation, s’il n’y a pas de respirateur disponible;
  • la lunette nasale à haut débit : quand l’utiliser;
  • Revoir rapidement les indications et le fonctionnement de la ventilation haute fréquence et de l’oxyde nitrique inhalé;
  • les nouveautés et le futur de la ventilation en néonatologie.

Cette présentation permet aux inhalothérapeutes de se maintenir à jour en ce qui concerne la ventilation en néonatologie et est orientée principalement sur la prise en charge d’un bébé, né dans un centre régional, qui nécessitera un transfert. Nous survolerons également les traitements offerts en centre tertiaire ainsi que les nouveautés dans le domaine.

 

Conférence 12. Modèle d’intervention multidisciplinaire dans le traitement de l’hyperthermie maligne

L’hyperthermie maligne est un phénomène heureusement très rare, qui par conséquent est méconnue. Cette conférence fait un rappel des connaissances théoriques de la pathologie et présente un modèle d’intervention multidisciplinaire.

 

Conférence 13. Inh. : 3 lettres responsables

Que l’on soit clinicien ou gestionnaire, plusieurs devoirs et responsabilités incombent aux inhalothérapeutes. Jusqu’où ces obligations engagent-elles la responsabilité et nous mettent-elles à risque de poursuite, de plainte disciplinaire ou de sanction administrative?

Dans un premier temps, les conférenciers aborderont cette question selon l’étendue des responsabilités qui découlent de chaque statut figurant au Tableau des membres de l’Ordre.

De plus, ils discuteront aussi des risques que pose la tenue de dossier, notamment en matière de dossier informatisé.

La seconde partie sera consacrée aux échanges avec les participants à propos d’autres contextes et difficultés rencontrées, pour dégager des pistes de solution, afin d’éviter aux professionnels de voir leur responsabilité engagée.

 

Conférence 14. La présence de parents lors de la réanimation cardiorespiratoire

 

Conférence 15. Le cannabis à des fins thérapeutiques – une collaboration intrerprofessionnelle

Dans cette présentation, je débuterai avec un peu d’histoire, le statut légal, les principes actifs, les formes disponibles, un résumé des études cliniques, les indications, contre-indications, effets secondaires, la distribution du cannabis, la légalisation, la collaboration interprofessionnelle. Bref, un bon tour de la question pour savoir comment s’y retrouver et ce qui s’en vient….

 

Conférence 16. Polysomnographie : analyse de tracés

Cette présentation vise à illustrer, à l’aide de tracés polysomnographiques, les éléments caractéristiques permettant l’analyse de l’électroencéphalogramme, l’électromyogramme, l’électrocardiogramme et les événements respiratoires obtenus lors d’une polysomnographie. À la suite de la présentation, les participants pourront : Cette présentation vise à illustrer, à l’aide de tracés polysomnographiques, les éléments caractéristiques permettant l’analyse de l’électroencéphalogramme, l’électromyogramme, l’électrocardiogramme et les événements respiratoires obtenus lors d’une polysomnographie.

À la suite de la présentation, les participants pourront : 

• Connaître les éléments essentiels à l’identification des stades de sommeil et des événements respiratoires selon les dernières règles de l’AASM 2.4 2017;

• Reconnaître certaines particularités pouvant apparaître sur un tracé d’EEG, d’ECG,… (ou quand ça sort de l’ordinaire!);

• Prendre connaissance de certaines des dernières modifications 2017 au manuel de l’AASM « Manual for the scoring of sleep and associated events », version 2.4.

 

Conférence 17. Quiz radiologique : focus sur les voies respiratoires pédiatriques

Objectifs :

  • Être en mesure de reconnaître les principales pathologies des voies respiratoires pédiatriques;
  • Revoir l’anatomie à la radiographie simple;
  • Comprendre les particularités pédiatriques des voies respiratoires et leurs implications.

 

Conférence 18. La ventilation mécanique au bloc opératoire : comment faire mieux?

Au bloc opératoire, comme aux soins intensifs, de nombreux arguments physiologiques et cliniques plaident désormais pour une utilisation raisonnée de la ventilation mécanique. En raison du nombre de patients exposés chaque année, il est important de garder à l’esprit que des réglages inadaptés, particulièrement l’utilisation d’un Vc trop important, mais également l’utilisation d’un Vc réduit sans PEP, peuvent participer à l’apparition de complications pulmonaires postopératoires, y compris chez des patients ayant des poumons antérieurement sains. De plus, la ventilation mécanique peropératoire participe au développement de complications respiratoires postopératoires.

 

 
Conférence A. Les pneumopathies interstitielles

Les pneumopathies interstitielles affectent en moyenne plus de 30 000 Canadiens et entraînent plus de 5000 décès par année. Après le cancer et les maladies pulmonaires obstructives chroniques, elles représentent la troisième forme la plus fréquente de maladie pulmonaire chronique. Il existe plus de 200 maladies répertoriées sous cette appellation, la fibrose pulmonaire idiopathique et la sarcoïdose étant les 2 formes les plus fréquentes.

Cette présentation aura pour principaux objectifs de réviser les causes les plus fréquentes de pneumopathies interstitielles, de discuter de leurs méthodes diagnostiques et d’aborder les nouveaux traitements disponibles. Nous en profiterons également pour discuter de la place des tests de fonction respiratoire dans le diagnostic et le suivi de ces patients.

 
Conférence B. Où en sommes-nous avec la «CIUSSSISATION»?

Depuis l’implantation de la Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales, le système de santé québécois vit une des transformations les plus importantes de son histoire. Les inhalothérapeutes qui œuvrent au sein de ces systèmes de santé complexes ont-ils bien compris les objets fondamentaux de cette réforme et les leviers qu’elle donne à chacun des CISSS et des CIUSSS pour améliorer l’accès aux services, mais principalement l’intégration et la coordination des soins et des services afin d’améliorer les parcours de soins pour la clientèle? En présentant l’exemple de la création du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie–Centre-du-Québec, la présentation vise à faire comprendre les principes directeurs de la réforme, comment elle fut planifiée, son exécution et les résultats obtenus à ce jour.

 

Conférence C. Approche palliative et soins de fins de vie chez les MPOC

Parce que chaque patient est différent et que, principalement chez les MPOC, il est difficile de donner un pronostic, il devient donc important d’apprendre à ouvrir la discussion sur la fin de vie et permettre la réflexion sur celle-ci. Autant pour notre patient que pour sa famille. Guider et accompagner au bon moment, selon les volontés et les besoins de chacun. Savoir offrir et connaître les soins palliatifs, un défi, dans notre société hypermédicalisée.

 

Conférence D. Ventilation à la Gregory

La ventilation « à la Gregory » permet à M. Stéphane Delisle, expert en ventilation mécanique, d’élaborer sur des sujets demandés au hasard par l’assistance. Cette présentation unique permet de trouver des réponses à plusieurs questionnements sur la pratique actuelle de la ventilation mécanique selon les données probantes.

 

Conférence E. La technique des oscillations forcées, l’aube d’un nouveau jour en fonction pulmonaire

Cette conférence aura pour objet, la technique par oscillations forcées en épreuves diagnostiques. Durant cette présentation, Dr Dandurand nous entretiendra des sujets suivants : un bref historique de cette technique, il décrira la procédure de celle-ci, et ce, en donnant des exemples : chez les patients atteints d’une MPOC, d’asthme ou de maladies interstitielles. Par la suite, il donnera des exemples des changements qui se produisent chez ces patients après les traitements. En conclusion, il nous proposera une nouvelle classification de la MPOC, classification issue des résultats obtenus par la technique d’oscillations forcées.

 

Conférence F. Le point sur les bienfaits de la nutrition et les méfaits de la malnutrition en contexte de maladie pulmonaire

La première partie portera sur les bienfaits d’une saine alimentation, l’influence de certains nutriments et l’impact de l’état nutritionnel global sur la prévention et la prise en charge nutritionnelle dans un contexte où la santé pulmonaire est compromise. La seconde partie s’intéressera aux méfaits de la malnutrition et aux outils de dépistage et critères de référence accessibles à l’inhalothérapeute qui est appelé à intervenir en amont pour une prise en charge nutritionnelle précoce.

 

Programme pour enseignantes et enseignants

8 h 30 à 9 h 15 Intégration du programme «en santé cardiorespiratoire» dans le cursus de formation… Oui, c’est possible! 

Cette présentation sera un moment d’échange qui servira à résumer le programme et proposer des actions afin de favoriser l’appropriation et l’intégration du programme à même  la formation globale des futurs inhalothérapeutes. 

9 h 15 à 9 h 45 Le nouveau Référentiel des compétences de l’OPIQ

L’arrimage du référentiel (2003, mises à jour 2011 et 2014) avec le document «Les standards de pratique, un gage de compétence», publié en 2017, devenait essentiel. Alors que la pratique a évolué, le vocable autour de l’approche par compétences est constamment en mouvance. Cette présentation devient un incontournable, pour toute personne travaillant en éducation.

À la fin de cette présentation interactive, les participantes et les participants :

  • seront en mesure de connaître les nouvelles orientations de l’OPIQ en regard des compétences.
  • découvriront :

 – les nouvelles compétences et leur contenu;

– un nouveau vocabulaire ainsi qu’une nouvelle façon de définir la compétence et tous les éléments qui y sont rattachés;

– un nouveau format de présentation.

 

 
Conférence G. Inh. : 3 lettres responsables

Que l’on soit clinicien ou gestionnaire, plusieurs devoirs et responsabilités incombent aux inhalothérapeutes. Jusqu’où ces obligations engagent-elles la responsabilité et nous mettent-elles à risque de poursuite, de plainte disciplinaire ou de sanction administrative?

Dans un premier temps, les conférenciers aborderont cette question selon l’étendue des responsabilités qui découlent de chaque statut figurant au Tableau des membres de l’Ordre.

De plus, ils discuteront aussi des risques que pose la tenue de dossier, notamment en matière de dossier informatisé.

La seconde partie sera consacrée aux échanges avec les participants à propos d’autres contextes et difficultés rencontrées, pour dégager des pistes de solution, afin d’éviter aux professionnels de voir leur responsabilité engagée.

 

Conférence H. Une approche pratique de l’insuffisance respiratoire aiguë

À travers cette conférence, le participant sera en mesure de réviser la physiologie de l’insuffisance respiratoire aiguë et d’appliquer une approche pratique lui permettant, en clinique, d’identifier, de faire les bonnes recommandations et d’offrir une prise en charge optimale de ces patients.

 

Conférence I. La ventilation non effractive chez les patients atteints de MPOC

Devrait-on ventiler les patients atteints de MPOC à la maison? Qui, quand, pourquoi, comment? Révision des données probantes quant à l’utilité de la VNE au long cours dans différents contextes cliniques de la MPOC, ainsi qu’un résumé des modes de VNE à domicile.

 

Conférence J. Les principes de gestion de crise et la sécurité des patients

La compétence de gestion de crises en soins de santé (crisis resource management : CRM) comprend plusieurs principes dont la maîtrise et l’application pourraient être directement liées à une amélioration de la sécurité des patients. Les principes de gestion de crises revêtent une importance capitale lors de la pratique interprofessionnelle et interdisciplinaire.

Cette présentation permet à l’apprenant de prendre connaissance de l’existence de ces principes et de connaître les limites du praticien, peu importe sa spécialité, lors de la gestion d’un événement mettant en jeu le pronostic vital du patient.

Objectifs :

À la fin de la formation, le participant sera en mesure de :

  • Connaître les différentes composantes des principes de gestion de crise (Crisis Resource Management : CRM);
  • Comprendre l’importance de l’intégration du CRM au sein d’une pratique sécuritaire;
  • Distinguer les principales méthodes de raisonnement du praticien, ainsi que leurs limites et risques lors de la gestion de crise.
 

 

Conférence K. L’évaluation de l’inaptitude et le consentement aux soins

Objectifs :

À la fin de cette présentation, le participant pourra : 

  • Appliquer les notions d’aptitude et d’inaptitude décisionnelle dans sa pratique quotidienne.
  • Collaborer à l’évaluation de l’inaptitude, lorsque pertinente;
  • Adapter l’utilisation du consentement aux soins en contexte de régime de protection;
  • Reconnaître les symptômes pouvant avoir une influence sur l’aptitude et l’inaptitude, notamment dans le cadre du délirium ou d’autres troubles mentaux chroniques.
 
 
Conférence L. Partenariat de soins entre le patient et l’équipe médicale

La présentation portera sur l’innovation du partenariat patient dans les soins et services sociaux. M. Néron étant lui-même atteint de maladie pulmonaire élaborera sur l’importance de l’observance aux traitements et de faire des patients, des partenaires de leurs propres soins. Le partenariat patient est un investissement pour le patient, pour les professionnels de la santé et pour le système de santé. Il abordera aussi la question de la sécurité et la qualité des soins, autant dans les milieux hospitaliers que dans les milieux cliniques.

 

 

Programme pour enseignantes et enseignants

10 h 30 à 11 h 45 L’uniformisation des curriculums : mission impossible? 

Dans un premier temps, nous présenterons un comparatif de la formation offerte par les huit maisons collégiales pour le programme de Techniques d’inhalothérapie et d’anesthésie. En table ronde, les participantes et les participants pourront ensuite échanger sur leurs stratégies d’enseignement, d’apprentissage et d’évaluation, selon les différents secteurs d’activité, pour atteindre le plein développement des compétences requises par la profession. Nous espérons qu’à la fin de cet atelier, ce partage d’informations vous outille et qu’il vous supporte dans votre professorat.

 

Conférence M. Sensibilisation à l’éthique dans la pratique clinique

Cette conférence a pour objectif de vous sensibiliser à la notion d’éthique dans votre travail au quotidien et de vous donner quelques pistes de réflexion.

Objectifs :

  • Permettre aux participants de comprendre ce qu’est l’éthique et les sources qui causent différents problèmes de nature éthique;
  • Permettre aux participants de distinguer les différents niveaux d’application de l’éthique : clinique et administratif ou organisationnel;
  • Sensibiliser les participants à l’importance de la prise en compte de l’éthique pour mieux soutenir les équipes;
  • Permettre aux participants de mettre en pratique les concepts abordés.
 
 
Conférence N. Les standards de pratique : un gage de compétence

Savez-vous

  • ce qu’est une compétence professionnelle?
  • comment l’inspection professionnelle procède à l’évaluation de la compétence professionnelle?
  • ce qu’est un standard de pratique et quel est son lien avec la compétence professionnelle?
  • comment vous servir des standards de pratique dans vos activités cliniques quotidiennes?

Si vous avez répondu «non» à l’une de ces questions, alors cette conférence s’adresse à vous!

Avec l’arrivée de l’autoévaluation des standards de pratique par chaque inhalothérapeute, qui fait désormais partie intégrante du processus d’inspection professionnelle, cette conférence vous permettra une meilleure analyse de votre pratique professionnelle au regard des 13 standards qui encadrent la pratique clinique d’aujourd’hui.

 
 
Conférence O. Nouveautés dans l’asthme chez l’enfant : que doit-on savoir ?

Objectifs :

  • Connaître les nouveautés chez l’enfant d’âge préscolaire avec symptômes de type asthmatique;
  • Revoir les données probantes quant à l’utilisation des corticostéroïdes inhalés;
  • Réviser les dernières lignes directrices du traitement de l’asthme chez l’enfant.

La présentation portera sur les nouveautés thérapeutique en intégrant les lignes directrices canadiennes de la prise en charge de l’asthme de 2016 énonçant les recommandations pour la rédaction d’un plan d’action écrit, spécifiquement dans les zones verte et jaune.

De plus, avec la récente publication en mai 2015 du document de principes de la Société canadienne de thoracologie et de la Société canadienne de pédiatrie intitulé Le diagnostic et la prise en charge de l’asthme chez les enfants d’âge préscolaire, la présentation portera sur l’approche diagnostique et thérapeutique du jeune enfant présentant des symptômes de type asthmatique. Les données probantes portant sur l’efficacité de diverses modalités de traitement seront revues ainsi que sur le profil d’innocuité des corticostéroides inhalés. Une attention sera portée sur l’intensification du traitement dans la zone jaune du plan d’action selon le traitement d’entretien de l’enfant et l’importance d’identifier les causes de détérioration. Le partenariat entre inhalothérapeutes et médecins pour une prise en charge optimale des patients sera souligné.

 

 
Conférence P. Donnez la vie sans donner la sienne

La présentation offre un survol des situations médicales critiques chez la femme enceinte et des particularités des manœuvres de réanimation dans cette population.

 

Conférence Q. Est-ce qu’on en a vraiment besoin?

Présentation de la démarche réalisée à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec afin d’optimiser l’utilisation des équipements et des fournitures matérielles. Démonstration des gains obtenus en lien avec cette réorganisation. Application possible du processus dans d’autres centres.

 

Conférence R. Atelier de spirométrie

Cet atelier est une mise à niveau et s’adresse aux inhalothérapeutes qui doivent, occasionnellement, effectuer une spirométrie sur les unités de soins ou à domicile. Il se déroulera en 3 temps : un retour sur les notions de base en spirométrie, l’exécution de la spirométrie et l’analyse de la spirométrie. 

2 objectifs principaux :

  • Effectuer une spirométrie selon les normes reconnues;
  • Évaluer la validité et la qualité des résultats.

À la fin de l’atelier, le participant sera en mesure d’exécuter une spirométrie avec confiance et transmettre au médecin des résultats représentant parfaitement l’état respiratoire et pulmonaire du patient.

 


© Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec 2017.