Résumés des conférences

Accueil / Résumés des conférences

Lorsque disponibles, vous trouverez ici les résumés ou les objectifs des conférences. Une mise à jour régulière est effectuée.

Conférences 1 et A. Parler de saines habitude de vie : mode d’emploi

Devant la prévalence croissante des maladies chroniques, du vieillissement de la population et des inégalités sociales en santé, l’intégration d’activités de promotion de la santé ou de prévention de la maladie en pratique clinique est plus que jamais incontournable. Cet atelier permettra aux participants d’échanger entre eux — à l’aide d’histoires de cas — sur les principales recommandations en vigueur en matière de saines habitudes de vie (abandon du tabagisme, hygiène du sommeil, activité physique et alimentation) chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte. Nous parlerons aussi de stratégies d’intégration simples et efficaces dans nos discussions avec les patients et leur famille.

 

Conférences 2, 10, 16, 21, B, H, O et U. Atelier de simulation haute-fidélité 

Les ateliers de simulation sont une occasion précieuse de pratique réflexive, de partage d’expériences et d’apprentissage, à travers des mises en situation à hautefidélité et dans un cadre formatif et sécuritaire.

Chaque atelier, d’une durée d’une heure, permet la participation active de 4 inhalothérapeutes. Aucun participant ne sera présent à titre d’observateur. Plusieurs ateliers seront prévus au cours du congrès.

À la fin de l’atelier, l’inhalothérapeute sera en mesure de : 

    • Connaître les différentes composantes des principes de gestion de crise (Crisis
      Resource Management : CRM);
    • Comprendre l’importance de l’intégration du CRM au sein d’une pratique sécuritaire;
    • Identifier des habiletés techniques spécifiques pour la gestion de complications
      respiratoires;
    • Acquérir des connaissances théoriques nécessaires à la prise en charge sécuritaire de
      complications intrahospitalières;
    • Reconnaitre et prioriser certaines considérations lors de situations à haut risque pour
      le patient.

 

Conférence 3. La recherche pour les inhalothérapeutes : passionnant et accessible!

Cette présentation se verra une introduction au monde de la recherche. Survol des principes de base et des différentes étapes de la recherche clinique, en quoi consiste le travail, comment devenir assistant ou coordonnateur de recherche, les aptitudes nécessaires et les défis qui peuvent survenir.

 

Conférences 4, 7, M et S. L’inhalothérapeute qui respire est inspirant pour ses patients

Une occasion de se dépasser et d’envisager l’avenir de la profession avec encore plus de satisfaction.

La Relaxation Réorientation Respiratoire Intégrée (RRRI-PneumaCorps) est une approche qui n’a jamais cessé de s’actualiser depuis 1997. En 2019, elle atteint sa pleine maturité afin de répondre tant aux besoins actuels et futurs des malades respiratoires qu’à ceux des inhalothérapeutes (ou étudiants). La RRRI est une discipline générale qui s’adapte à tous les secteurs d’activités.

Nous pensons au bien-être des patients et souvent nous nous oublions, poussés par un contexte de travail de plus en plus stressant. Le stress chronique nous affecte tout autant que les patients. En assurant d’abord notre bien-être comme soignants, nous pourrons mieux les aider. Pourquoi? Parce que les techniques pratiquées, d’abord sur nous, nous permettront de les intégrer plus facilement chez tous les patients.

Partie théorique : 

  • Définir le stress chronique et son impact sur la respiration et les maladies pulmonaires;
  • Comment le stress chronique nous affecte comme inhalothérapeute;
  • Avantages à court terme de la RRRI chez l’inhalothérapeute, le patient ainsi que la relation entre les deux (entre passion et compassion);
  • Respirer, méditer vers la pleine conscience et marcher : activités de base de la vie quotidienne;
  • Perspectives d’avenir.

Atelier pratique : 

  • Évaluation des asynergies de la biomécanique respiratoire en position assise et à la marche;
  • Se poser;
  • Inspiration apicale et dorsale basse;
  • Expiration scapulaire et relâchement abdominal;
  • Intégration à la marche.

 

Conférences 5 et K. Le transport interhospitalier : une approche standardisée pour l’optimiser

Cette conférence ne s’adresse pas nécessairement aux équipes de transport dédiées, mais plutôt aux inhalothérapeutes devant assumer ce rôle à défaut de, dans l’urgence de. Les objectifs, afin de tendre vers une pratique sécuritaire et en explorer sommairement les rouages, sont :

  • Développer une approche systématique de la prise en charge;
  • Connaitre les éléments de surveillance associée — collaboration interdisciplinaire;
  • Identifier les risques de complications potentielles d’un transfert intrahospitalier.

 

Conférence 6. Trop, c’est comme pas assez — choisir avec soin

L’objectif de cette présentation est de décrire la campagne nationale nommée « Choisir avec soin » sur la surutilisation des tests de laboratoire et examens diagnostiques en contexte particulier. Nous effectuerons un survol global de la campagne nationale et nous mettrons l’accent sur l’application de ce concept au bloc opératoire. Enfin, nous verrons concrètement ce que cette campagne signifie avec l’exemple de l’Hôpital Notre-Dame.

 

Conférence 8. L’impact de l’empathie : de la sorcellerie à la science 

L’utilisation de l’empathie lors de soins chez un patient instable n’est probablement pas votre premier réflexe. Pourtant, utilisée de la bonne manière, elle peut potentialiser les traitements pharmacologiques, favoriser la stabilité hémodynamique, améliorer la qualité de l’anamnèse et même induire le soulagement de la douleur. Cette présentation vise à démontrer comment l’utilisation d’une approche axée sur 7 critères peut améliorer la qualité des soins, sans pour autant alourdir ou modifier drastiquement vos habitudes. Elle vise également à démystifier les préconceptions reliées à l’empathie et à son usage lors des traitements, et ce, avec un brin d’humour et de biologie.

 

Conférence 9. La fibrose pulmonaire idiopathique : physiopathologie et traitements

La fibrose pulmonaire idiopathique est une maladie de cause inconnue ayant le plus souvent une évolution vers l’insuffisance respiratoire hypoxémique. Jusqu’à récemment, nous n’en connaissions que très peu sur la physiopathologie de la fibrose pulmonaire et aucun traitement efficace n’existait. Aujourd’hui, nous comprenons mieux les mécanismes physiopathologiques et de nouveaux traitements sont maintenant accessibles. De plus, plusieurs pistes de développement thérapeutique sont en cours. Cette conférence résumera les avancées en recherche et en traitement de la fibrose pulmonaire.

 

Conférence 11. Asthme allergique pédiatrique — approche par immunothérapie

Cette présentation portera sur le traitement de l’asthme allergique pédiatrique. Plus spécifiquement, les divers types d’immunothérapie seront abordés, ainsi que les risques et bénéfices associés à ces traitements.

 

Conférences 12 et C. Asynchronies patient-ventilateur : diagnostic et traitement

Les asynchronies patient-ventilateur sont fréquentes chez les patients intubés et sont associées à une durée de ventilation prolongée, un sevrage ventilatoire plus difficile et des altérations de la qualité du sommeil. Le confort et la synchronisation patient-ventilateur sont des éléments qui peuvent aussi favoriser l’échec de la ventilation non effractive et conduire à l’intubation. L’identification des facteurs favorisant ces asynchronies est déterminante pour aider à optimiser les réglages du ventilateur.

 

Conférence 13. Les sciences du comportement à la rescousse de la santé publique? Comment être plus efficace dans la promotion de saines habitudes de vie en pédiatrie

Les mauvaises habitudes de vie (manque d’activité physique, tabagisme, malbouffe) sont à la base de nombreuses maladies chroniques. Malgré de nombreuses campagnes de santé publique sur le sujet, ces problèmes de santé demeurent trop prévalents. Mais pourquoi? Et surtout, que peut-on y faire? En se basant sur son expertise de recherche et son expérience clinique en pédiatrie, Dr Drouin expliquera pourquoi les approches traditionnelles de prévention n’ont pas donné les résultats attendus et comment de nouvelles approches issues des sciences du comportement peuvent nous aider à être plus efficaces dans nos interventions. Une présentation innovatrice qui vous fera voir vos patients sous un jour nouveau et — qui sait — vous aidera peut-être à faire des changements positifs, non seulement dans vos vies professionnelles, mais aussi personnelles!

 

Conférence 14. Cigarette électronique : objet de débats passionnés

La cigarette électronique suscite un fort engouement chez les jeunes depuis quelques années alors que nombre de fumeurs vantent ses mérites comme aide au renoncement. Qu’en est-il exactement? L’objectif de cette présentation est de faire le point sur ce produit qui était illégal au Canada jusqu’à tout récemment. Il sera question :

  • des différentes générations de cigarettes électroniques;
  • des effets sur la santé;
  • des différentes législations et règlementations qui encadrent ce produit;
  • des messages à transmettre, comme inhalothérapeute, aux jeunes et aux fumeurs.

 

Conférences 15. Quand le médecin de garde voit l’inhalo au bout du tunnel !

« Optimiser l’assistance ventilatoire » est l’une des compétences clés que l’inhalothérapeute doit maitriser et elle exige de solides connaissances, un raisonnement et un jugement cliniques irréprochables. De ce fait, de nombreux médecins, notamment les résidents de garde aux soins intensifs, font couramment appel à l’expertise pointue des inhalothérapeutes pour la prise de décisions cliniques lorsque la condition cardiorespiratoire de leurs patients est grave, instable et complexe.

Cette conférence présentera des histoires de cas, d’une clientèle adulte, pour lesquels l’assistance ventilatoire optimale représente un défi et où le savoir-agir de l’inhalothérapeute clinicien est crucial pour la survie des patients ventilo-assistés.

 

Conférences 17 et I. L’inhalothérapeute, un partenaire essentiel dans le processus du don d’organes

Résumé de la présentation :

  • Vigilance dans l’identification du donneur potentiel;
  • Support à la famille;
  • Participation à la déclaration de décès neurologique (DDN) ou au retrait des traitements de maintien des fonctions vitales (DDC);
  • Évaluation et maintien du donneur;
  • Vigilance lors du transfert;
  • Participation au processus du prélèvement.

 

Conférence 18. Les effets cardiorespiratoires de la marijuana

Objectifs :

  • Analyser les données épidémiologiques canadiennes sur la consommation de cannabis;
  • Expliquer les effets du cannabis sur la fonction respiratoire;
  • Expliquer les effets du cannabis sur la fonction cardiocirculatoire.

 

Conférence 19. Apnée, hypopnée, HRVAS… comment les reconnaitre? Les critères d’analyse des évènements respiratoires des études diagnostiques de sommeil

Cette présentation, s’adressant autant aux inhalothérapeutes débutant dans le domaine qu’aux plus expérimentés, aura pour objectifs de réviser, sous forme théorique et échanges interactifs, les critères d’analyses des évènements respiratoires des études diagnostiques. Pourquoi privilégier une analyse manuelle plutôt que l’autoanalyse offerte par les plateformes et comment optimiser le temps alloué à l’analyse des études de sommeil seront également des sujets abordés.

 

Conférence 20. La SLA, du diagnostic au suivi thérapeutique

La sclérose latérale amyotrophique est une maladie neuromusculaire qui touche les hommes et les femmes de divers âges, ethnies ou groupe socioéconomiques. En 2014, la SLA s’est mieux fait connaitre grâce à la campagne de sociofinancement appelé le « Ice bucket challenge ». Plusieurs millions de dollars ont été amassés et investis dans la recherche, puisqu’aucun traitement n’existe à ce jour pour guérir la maladie. Cependant, les données probantes soulignent l’impact positif de la ventilation non effractive sur qualité de vie et la survie des personnes atteintes. Il est donc essentiel que l’inhalothérapeute connaisse bien son rôle auprès des personnes atteintes de la SLA en étant capable de reconnaitre les signes et symptômes de la maladie ainsi que les différents traitements actuellement offerts.

Objectifs :

  • Connaitre la SLA, son incidence et les diverses formes;
  • Connaitre les atteintes respiratoires causées par la maladie;
  • Savoir quand et comment introduire l’assistance ventilatoire non effractive;
  • Savoir quel type d’aide à la toux est bénéfique pour cette clientèle;
  • Connaitre les traitements actuellement offerts pour soulager les principaux symptômes de la maladie.

 

Conférences 22 et G. Condamné à la compétence : votre pratique est-elle optimale?

Les conférenciers invitent les inhalothérapeutes à une démarche réflexive sur les objectifs qu’ils devraient se fixer pour exercer selon les normes les plus élevées. À l’aide de l’encadrement légal et règlementaire, les participants pourront faire les liens entre les mécanismes de contrôle pour évaluer le maintien et le développement des compétences. Des exemples seront soumis afin que les inhalothérapeutes saisissent les aspects déontologiques liés à l’obligation de pratiquer selon les normes les plus élevées. Une revue de la jurisprudence viendra étayer le propos.

 

Conférence 23. Époumoné par le déficit en alpha-1 antitrypsine détecté trop tard

Objectifs :

  • Décrire cette condition génétique qu’est le déficit en alpha-1 antitrypsine et son association avec l’emphysème pulmonaire;
  • Réviser également les recommandations de la Société canadienne de thoracologie par rapport aux patients pour lesquels il faut envisager un test ciblé de déficit en alpha-1 antitrypsine et considérer un traitement substitutif;
  • Aborder les éléments nécessaires pour comprendre les résultats d’un test de séquençage d’ADN du gène SERPINA1 pour diagnostiquer le déficit en alpha-1 antitrypsine, ainsi que les barrières à l’implémentation de ce test en clinique.

 

Conférence 24. Manœuvre de Sellick : entre recommandation et controverse

À l’aide d’un article de revue publié en 2017, nous tenterons de comprendre, alors que la controverse est croissante, l’usage et l’utilité de la compression cricoïdienne dite manœuvre de Sellick.

 

Conférence D. Exposition à la pollution de l’air durant la grossesse et développement de l’asthme chez l’enfant

Les impacts de la pollution atmosphérique durant la période périnatale ont fait l’objet de nombreuses études épidémiologiques. Des impacts au niveau du développement de l’asthme infantile ont été documentés en lien avec une exposition accrue à la pollution atmosphérique durant la période gestationnelle. Cette présentation mettra l’accent sur la récente évidence scientifique de ces impacts, la physiopathologie sous-jacente ainsi que les moyens de prévenir l’exposition pour la femme enceinte.

 

Conférence E. Les grands enjeux de l’application du Programme national d’oxygénothérapie à domicile (PNOD)

Objectifs : 

  • Comparer la théorie à l’application pratique du cadre de référence PNOD et ses enjeux;
  • Partager avec nos partenaires les outils développés par le Service régional de soins à domicile (SRSAD) afin de faciliter concrètement son utilisation.

 

Conférence F. Approche palliative et de fin de vie, pour des soins de qualité dans la dignité
  • Se sensibiliser à l’approche palliative et à l’accompagnement de fin de vie, afin d’offrir des soins de qualité et préserver la dignité de chaque personne.
  • Ce qu’est mourir dans la dignité dans une société où l’on craint la mort, où celle-ci est devenue un tabou.
  • Accueillir l’humain et l’importance d’une humanisation de nos soins.
  • Notre rôle comme soignant et le besoin d’accompagnement, peu importe les milieux de soins.
  • Comprendre la philosophie des soins palliatifs et les niveaux d’intervention médicale en prenant compte des particularités et différents besoins de la personne. L’âge, le type de pathologie, l’environnement de soins, le continuum de soins, etc.

 

Conférence J. Programme d’immunisation contre l’influenza au Québec : le rationnel derrière les modifications récentes

La dernière révision du Programme d’immunisation contre l’influenza au Québec date de plus de 10 ans. De nouvelles données publiées depuis ce temps ont remis en question les prémisses optimistes sur lesquelles avait été estimé l’impact de ce programme. À la suite de la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux, le Comité sur l’immunisation du Québec a évalué les données scientifiques récentes incluant entre autres le fardeau de la maladie, les populations ciblées, l’efficacité et la sécurité du vaccin, ainsi que les résultats d’une analyse économique du programme. La conférence présentera les éléments clés ayant conduit aux recommandations d’apporter des changements au programme.

 

Conférence L. L’intelligence artificielle a-t-elle sa place en anesthésie?

Cette conférence abordera la définition de l’intelligence artificielle et son impact en médecine dans les années 2020. Plus précisément dans le secteur de l’anesthésie, nous dévoilerons où l’intelligence artificielle a déjà pris sa place. Aussi, nous développerons sur la future place de cette intelligence artificielle dans la gestion de nos anesthésies au bloc opératoire.

 

Conférence N. Le devenir des enfants atteints d’asthme : trajectoires et impact des traitements

L’asthme pédiatrique est une condition prévalente, mais hétérogène. Certains enfants sont plus à risque de développer l’asthme et plusieurs facteurs ont été associés avec ce risque. Le contrôle de l’asthme se fait principalement à travers des traitements antiinflammatoires, mais quel est leur impact sur l’histoire naturelle de l’asthme chez les enfants?

À travers des données probantes, les objectifs de cette présentation sont :

  • décrire l’histoire naturelle de l’asthme pédiatrique;
  • identifier les trajectoires de l’asthme pédiatrique;
  • identifier les facteurs associés avec le développement de l’asthme chez l’enfant;
  • décrire l’impact à long terme des traitements pour l’asthme.

 

Conférence Q. VNI vs Haut débit : BiPAP ou Optiflow pour mon patient?

Avec l’utilisation très répandue de la ventilation non effractive (VNI) pour le traitement de l’insuffisance respiratoire chez l’adulte, et dorénavant l’utilisation croissante de l’oxygénothérapie à haut débit (OTHD) pour le traitement de diverses formes de troubles respiratoires chez l’adulte, les inhalothérapeutes disposent désormais d’une gamme plus étendue d’outils de traitement.

Les indications précises de chacune de ces thérapies restent encore toutefois à être débattues.
Cette présentation a pour but de fournir une meilleure compréhension de chacune de ces thérapies et au terme de celle-ci, les participants seront en mesure de :

  • Comparer les indicateurs et les applications cliniques de chacune;
  • Montrer les différences et les similitudes dans les modes d’action;
  • Analyser les preuves scientifiques, en comparant les avantages cliniques de ces technologies.

Cette présentation, incluant un jeu-questionnaire basé sur des preuves scientifiques (evidence-based), aidera les cliniciens à apprendre et à décider quel traitement est recommandé pour leurs patients.

 

Conférence R. Inhalothérapie et défis écologiques

La problématique de notre empreinte écologique et du développement durable sont rarement prises en compte dans nos établissements de santé et spécialement dans les salles opératoires.Fort probablement, cela vient du fait de l’importante activité clinique qui s’y déroule et du nombre important de professionnels provenant de différents métiers (inhalothérapeutes, infirmières, anesthésiologistes, chirurgiens, etc.). Pourtant, ce sujet suscite un intérêt certain et grandissant à l’échelle mondiale.

Ainsi, par sa présentation, le conférencier aimerait principalement susciter une réflexion et une prise de conscience des inhalothérapeutes, sur l’urgence et la gravité de la situation écologique, sur les notions de durabilité, de responsabilité individuelle et collective concernant la protection de l’environnement et l’obligation d’exercer nos activités en limitant notre empreinte écologique. Cette présentation se veut aussi une ébauche pour élaborer un projet participatif visant à modifier nos comportements et à améliorer nos pratiques, tout en permettant des économies (financières et matérielles) et une contribution à la préservation et à l’amélioration de notre environnement.

 

Conférence T. Fusionner la réadaptation cardiaque et pulmonaire, viser l’impossible ou réussir son pari ?

À l’automne 2017, pour des raisons de logistique, naissait l’idée de fusionner le programme de réadaptation pulmonaire à celui de la réadaptation cardiaque. Un an et demi plus tard, voyez comment une idée farfelue sur papier est devenue une belle réussite, où patients et intervenants en sortent grands gagnants.

 

Conférence V. Sédation, trop c’est comme pas assez

La présentation est centrée sur l’importance :

  • d’optimiser et de personnaliser l’analgésie et la sédation du patient;
  • d’apprendre à reconnaitre les signes d’une sédation sous optimale pour le patient;
  • de mesurer les avantages et les inconvénients des types d’analgésie disponibles.

 

Conférence W. Les examens de laboratoire pour l’inhalothérapeute : au-delà du gaz artériel

Il y a de grands avantages pour l’inhalothérapeute à saisir l’importance de certains laboratoires. À partir de cas cliniques réels, nous discuterons de l’interprétation de la formule sanguine, de la fonction rénale, de certains électrolytes (particulièrement, le potassium), du lactate et des biomarqueurs cardiaques.

 

Conférence X. L’inhalothérapie et le multivers

Nous provenons tous d’un milieu académique assez similaire, mais nos champs de pratique et d’expertise professionnelles sont très différents d’une région à une autre. Durant cette heure de formation dynamique, il vous sera présenté des histoires de cas véridiques qui apporteront questionnement et compréhension de la pratique de tout un chacun, des milieux opulents de ressources matérielles et humaines jusqu’aux milieux régionaux.

« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »

 

 



© Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec 2019.